Dans la thérapie d’acception et d’engagement (ACT), le thérapeute va aider son client à développer sa souplesse psychologique. Pour cela il va s’appuyer sur les 3 piliers de cette souplesse, comme indiqué dans le schéma ci-contre, et qui sont,  :

  1. Se mettre au présent : être conscient de soi et de son environnement
  2. S’ouvrir : Défusion cognitive et acceptation des pensées pour ce qu’elles sont
  3. Faire ce qui importe :  Poser des actions engagées vers ses valeurs

Vous pouvez constater que pour chaque sommet du triflexe (figure ci-contre) il y a deux composants.

Bien maintenant que nous avons décrit le modèle théorique, comment allons-nous nous en servir en pratique.

Quand utiliser « Se mettre au présent » ?

Comment utiliser « Se mettre au présent » ?

  • Promouvoir une attention flexible, volontaire et centrée sur le moment présent. Et pratiquer cela chaque jour au moins 3 fois…
  • Soutenir la pleine conscience et noter la continuité de la conscience. Pratiquer une séance d’observation par jour (Observer sa main, le jardin, la rue, le ciel, les arbres, un oiseau, son enfants qui joue….)

Quand utiliser s’ouvrir ?

  • Si vous vous sentez coincé, soyez curieux,
  • Modèle d’acceptation (La pomme)
  • Remarquez « votre esprit en action »

Comment utiliser « S’ouvrir » ?

  • Soutenir l’ouverture et la curiosité concernant les expériences intérieures précédemment évitées. (Processus d’évitement)
  • Observer les pensées comme un processus continu, plutôt que le monde structuré par elles. (Défusion cognitive)

Quand utiliser « Faire ce qui importe » ?

  • Chaque fois que c’est possible, favorisez la connexion entre les valeurs et l’action.

Comment utiliser « Faire ce qui importe » ?

  • S’orienter vers le repérage continu et les qualités des actions pleines de sens dans l’ici et maintenant
  • Construire des exercices concrets de changement de comportement

Alors ça vous tente ? Et si on en parlait ensemble ?