Depuis le début de la pandémie, j’ai pu m’apercevoir que le nombre de consultations a réellement augmenté.

Il y a quelques mois le gouvernement a perçu qu’il y a avait urgence à s’occuper des étudiants, puis des jeunes et enfin de tous les autres. Quand je dis le gouvernement, je veux dire l’équipe « COVID », mais y a-t-il vraiment une équipe ? Je ne sais pas vraiment qui pilote, le ministre de la Santé ? Le président de la République ? Le comité scientifique ? Le Premier ministre ? Le préfet de chaque département ? Les directeurs des ARS ?…. Va savoir Charles !

Je ne sais pas s’il y a vraiment un pilote dans l’avion, dans les textes, bien sur le président de la République, le Premier ministre et le ministre de la Santé au moins… Mais dans les faits ? Entre l’idée originale et son application, il y a un gap qui souvent est très important. Entre la déclaration d’intention et le résultat final que de désillusions.

Dans un précédent article, je vous parlais de la prise en charge du suivi psychologique des étudiants. Et je vous indiquais mon cheminement entre ma volonté d’aider, ce public, tout d’abord de manière bénévole, puis les mesures mises en place. Alors où en est-on aujourd’hui ? (attention ce que j’indique est valable aujourd’hui… mais demande à être vérifié sur les sites officiels, car les choses changent régulièrement… Ils naviguent à vue…)

1) Prise en charge des étudiants (Site de référence : https://www.etudiant.gouv.fr/fr/sante-psy-etudiants-un-nouvel-accompagnement-psychologique-2350)

Les étudiants ont droit à 3 séances de 45 minutes (renouvelable une fois) sur prescription médicale… Prise en charge totale et gratuite.

Comment ça se passe pour l’étudiant ?

Vous allez voir votre médecin traitant qui vous fait une ordonnance pour 3 séances de psychothérapie et vous trouvez un psychologue conventionné sur le site : https://santepsy.etudiant.gouv.fr/consulter-les-psychologues.

C’est simple…

Comment ça se passe pour le psychologue ?

Il s’inscrit sur le site : https://santepsy.etudiant.gouv.fr/ pour participer  au dispositif. Il remplit le questionnaire, puis envoie les diplômes, Numéro ADELI etc. et au bout d’un certain temps (pour moi cela à pris 1 semaine), il reçoit une réponse avec un lien vers un site pour le suivi et attend de recevoir la convention de l’université qui va le payer (un jour ?… Mais quand ?)… Il peut commencer à recevoir des étudiants en attendant la convention… et indique les consultations sur un site à cet effet… Chaque mois il enverra la facture des consultations affectées à l’université qui le payera…

Le prix de la consultation est de 30€ / 45 minutes (soit 40€ de l’heure)… Je reviendrai sur le prix de cette consultation plus loin…

En pratique :

  • Inscription : 9 mars 2021
  • Validation du dossier : 9 mars 2021
  • Instructions pour la suite reçues (Mode d’emploi) le 26 mars 2021
  • Instructions sur la facturation reçues le 9 avril 2021 (mais je ne sais pas où envoyer la facture)
  • Envoie de deux mails pour connaitre où envoyer la facture…
  • Réponse de l’Université de Cergy qui me demande mon RIB… Mais toujours pas de convention… (10 mai 2021)

À ce jour, je n’ai pas reçu la convention de l’université de Cergy, et j’ai eu 3 séances en avril, et 5 en mai… Donc je n’ai toujours pas pu émettre les factures correspondantes.

2) Prise en charge des enfants et ados (Site de référence : https://www.psyenfantado.sante.gouv.fr/)

Comment ça se passe pour les enfants et les ados (ce sont les parents qui font la démarche)

Les enfants et ados ont droit à un forfait de 10 séances (45 min la première et 30 min les suivantes). Comme pour les étudiants, c’est le médecin qui fait l’ordonnance puis on choisi son psy. le forfait n’est pas renouvelable)

Comment ça se passe pour les psychologues ?

Pour ma part, je n’accompagne pas les enfants de moins de 15 ans et donc… je ne suis que très peu concerné par ce dispositif, mais au vu du vécu de mon expérience du dispositif étudiant, je ne vais certainement pas adhérer à celui)-ci.

Le prix de la consultation est de 32€ pour la première et de 22€ pour les autres soit 230€ pour le programme complet. (Attention rédaction d’un rapport de première consultation au médecin puis de rapport de fin à la fin du parcours y penser en calculant le temps passé…) : Tarif horaire (sans les rapports et comptes-rendus divers) (42€ ou 44€ de l’heure)

3) Prise en charge pour les autres

Les trois principales fédérations d’Organisme complémentaire d’assurance maladie (OCAM) – la fédération française de l’assurance (FFA), le Centre technique des institutions de prévoyance (CTIP) et la fédération nationale de la mutualité française (FNMF) – se sont engagées, lundi 22 mars 2021, à rembourser pour tous les assurés 4 consultations annuelles (60€ par consultation maximum) chez un psychologue (jusqu’au 31 décembre de l’année en cours. Étant donné le caractère « extracontractuel » de cette mesure, les remboursements ne nécessiteront pas une modification des contrats collectifs. En outre, tous les assurés devraient être concernés par cette prise en charge, y compris les assurés des contrats non responsables, au ticket modérateur, et les assurés de la Complémentaire santé solidaire (CSS).

Renseignez-vous auprès de votre mutuelle et assistance santé.

4) Conclusion

Déjà, une première remarque, « enfin on prend en compte les dégâts des maladies psychiques en France ! » On avance dans le bon sens.

Par contre les dispositifs étudiants et enfants, ne tiennent pas compte de la réalité du travail du psychologue en libéral, et des charges associées à ces professions. Autant dans les établissements de santé, les consultations de 30 minutes sont envisageables autant en cabinet indépendant c’est très dur à gérer sans secrétariat, et en période de COVID sans salle d’attente…

Quand on connait le montant des loyers des locaux en région parisienne, le coût d’un secrétariat, le coût de Doctolib (ou autre), le coût du ménage, du téléphone, des charges sociales (URSAFF, Contribution foncière, CIPAV, et j’en passe…)… Le manque à gagner généré par les lapins (et qui fait partie du job)… Le prix du matériel informatique, réseau, vidéo…

Comment voulez-vous vous installer avec une facturation à ce tarif ? 40€ de l’heure ? Moi qui suis un vieux de la vieille, et qui suis installé dans un cabinet à mon domicile, j’aurai du mal à m’en sortir à moins de 60€ la séance alors à 40€ … J’ai vraiment l’impression que le gouvernement actuel est en train de créer un Uber-Psy…

Sans compter la lenteur du système… Le flou dans la facturation et les procédures…

C’est dans l’air du temps ? Est-ce comme cela qu’on veut aller vers le monde de demain ? Pour ma part, et je le sais je suis un homme du monde d’hier et l’âge n’arrange rien à l’affaire, car la retraite est là, à mes portes, mais pour les jeunes qui s’installent ?