Certaines méditations nous permettre d’être simplement, de passer du mode « faire » vers ce nouveau mode que nous ne connaissons pas toujours bien le mode « être ».  J’ai écrit un article à ce sujet dernièrement, où j’évoquais le pilotage orienté solution V/S le pilotage orienté processus.

Je vais dans cet article un peu revenir le le « non but » de la méditation pour régler les problèmes. Effectivement nous rencontrons dans notre pratique outre l’espace de respiration, « l’espace de respiration pour faire face » qui indique bien dans son nom « faire face ». Cela semble un contre sens, non ? Et pourtant nous pouvons retrouver des méditations comme « la méditation de la montagne » qui est elle aussi une médiation dite d’ancrage. Alors c’est quoi cet ancrage dont je parle ici.

Pour comprendre le mode de fonctionnement de ce type de méditation, je vous propose une petite métaphore. Imaginez que vous êtes sur un bateau sur la mer. La tempête s’annonce et les vagues deviennent de plus en plus fortes. La pluie se met à tomber, la visibilité devient très réduite. Et vous êtes près de la côte, or il y a des rochers qui affleurent… Et la passe est dangereuse… De ce fait…

Que faire ?

Et si nous pouvions stabiliser le bateau tant que la visibilité est trop réduite… Le temps de consulter son GPS de faire un tracé de route sûre…

Ancre flottantePour stabiliser un bateau… Il y a ??? Je vous le demande ??? Bien voilà… l’ancre ! Soit une ancre qui pose sur le fond soit une ancre flottante qui va éviter la dérive de votre barcasse… Et surtout éviter que vous vous fracassiez sur les rochers.

Alors intéressés par ces ancres dans votre vie ? Il y a la fameuse méditation de 3 minutes.

Vous voulez le télécharger pour votre usage sur votre téléphone ? Alors, suivez ce lien.

Mode d’emploi :

Cette méditation est à utiliser 3 fois par jour pendant… un certain temps… Toute votre vie, pourquoi pas ?

Chaque jour comporte 1440 minutes …. Et si vous preniez 9 minutes pour vous ?