Vous tournez en rond ? Personnellement, depuis 15 jours je suis confiné dans mon environnement de vie habituel, et des millions de Français sont confinés depuis 8 jours quand j’écris cet article.  Pourquoi ai-je une semaine d’avance ? Parce que je fais partie de ces personnes dites « à haut risque » avec ma BPCO stade 2 (perte de 50% de mes capacités respiratoires), mon âge, ma tension artérielle… Enfin je fais parie de ces gens « à risque » qui sont vivants ! Quelle chance  que j’ai, de ne pas encore, avoir été contaminé !

Depuis 15 jours, je ne tourne pas en rond… Je travaille tous les jours… J’ai des journées très chargées. Je commence le matin vers 5:00 comme d’habitude et je termine vers 20:00… Rien ne change de ce coté… Sauf que je ne croise personne en chair et en os, à part mon épouse qui reste, elle aussi, à la maison grâce au télétravail…

Je commence par ma méditation du matin, puis ma ballade de 10 à 20 Km… dans la salle de sport… Enfin je veux dire mes 30 min à une heure de vélo d’appartement, dans la chambre d’amis ! Et après ma douche, je vais prendre mon petit déjeuner avec mes amis… de 8:00 à 9:00 grâce à Zoom… 😉

Et la journée de travail commence !

Depuis quelques jours je reçois des appels à l’aide de personnes qui souffrent du confinement, directement ou indirectement par effet rebond.

  • Directement
    • Des personnes me disent avoir des troubles du sommeil.
    • D’autres sont anxieux, voire angoissés.
    • Certains ont des réactions incontrôlables aux émotions qui d’habitude ne les gênent pas plus que ça…
    • Des symptômes de dépression apparaissent chez d’autres
  • par effet rebond
    • Des femmes qui sont victimes de violences de leur conjoint qui boit
    • des personnes qui sont addicts et qui constatent que leur addiction augmente…

Une analyse, des études scientifiques effectuées en Chine depuis le début de l’épidémie et dans d’autres pays avec le SRAS, autres cas de confinement, effectuée par Catherine Tourette-Turgis confirme ce que je présentais depuis ces quelques jours : le confinement va avoir des effets très marqués même sur les personnes non atteints par le COVID-19.

Nous (les psychologues) allons avoir à gérer des syndromes post-traumatiques, mais pas que… Des rechutes d’addiction, des dépressions, des TAG (troubles anxieux généralisés provoqués par le confinement lui-même !

Le confinement provoque un grand changement dans nos vies, en fonction de la manière dont nous avons choisi de vivre le bonheur. Choisit-on de vivre du bonheur d’une manière ou d’une autre ? Oui ! Car on choisit le bonheur à vivre… On le choisit de manière consciente ou inconsciente. Le plus souvent c’est de manière inconsciente d’ailleurs. Je reviendrai sur cette notion de bonheur dans une capsule vidéo ou un article à venir. Et dans cet article je vais revenir sur le schéma suivant qui va vous expliquer d’une manière très simple pourquoi pour lutter contre le confinement et ses effets, la thérapie d’acceptation et d’engagement peut être une manière efficace de passer ce moment qui nous est offert, de travailler sur nos valeurs.

Matrice ACT

Remplacer dans ce schéma la douleur par : le confinement….

Explorons les 3 stratégies automatiques (gauche du schéma)

  1. Lutte : je refuse le confinement, je veux être libre ! Alors ? je mets ma vie et celle des autres en danger. Je me prends une amende de 135€… Puis 1500€… Puis 3700€ et prison ! J’augmente ma souffrance… Directement et indirectement, je rumine, je ne dors plus… je suis en colère, je suis frustré…
  2. Évitement : Pour ne pas penser à mon confinement, je joue et je m’abrutis de jeux vidéo, puis de séries, puis.. d’alcool ou de drogue… Je rentre dans l’autodestruction et la destruction de mon environnement…
  3. Résignation : Je reste apathique… Je déprime… Je n’ai envie de rien. J’ai des idées noires… La dépression, voire le suicide !

Alors que faire ?

Regardez la partie droite de la matrice ci-dessus…

LA PAIX INTÉRIEURE NE DÉPEND QUE DE MOI !

Elle passe par la mise en oeuvre de ce qui donne du sens à ma vie… Alors qu’est-ce qui donne du sens à votre vie, maintenant ? Oui maintenant que vous êtes confiné… Alors ? Il n’y a rien ? Tout est à l’extérieur de vous ? Vous êtes frustré ? Que vous dit cette frustration ?

Elle vous dit que vous êtes en train de courir après une chimère ! Que les moyens utilisés pour atteindre votre objectif ne sont pas adaptés ! Le bonheur n’est pas dans cette direction…

Alors que faire ? Commencez par réfléchir sur vos valeurs… Quelles sont-elles vraiment ? Vraiment, vraiment… Vraiment ….

Les valeurs ou directions de vie choisies :

  1. Elles donnent du sens à ma vie
  2. Elles sont intégralement sous mon contrôle
  3. Je peux les vivre au quotidien dans le domaine de vie concerné…

Profitez de ce confinement pour y réfléchir vraiment…