Aujourd’hui, je viens partager avec vous une expérience vécue par plusieurs de mes connaissances et par moi-même. Comme vous le savez, je suis depuis des années travailleur indépendant handicapé (TIH), et comme tel mes prestations en entreprise ouvrent droit à une déduction des contributions aux Agefiph des entreprises de plus de 20 salariés. Si vous voulez en savoir plus, contactez-moi ou consultez le site TIH Business.

Dans TIH, il y a I comme indépendant… Et c’est là que le bat blesse souvent…. Car être indépendant, c’est être son propre patron, mais pas que… Quand je suis le patron de mes activités, en fait, je transfère une grande partie de cette indépendance à mes clients. Car si je n’ai pas de clients, alors… Mon activité, n’a pas vraiment se sens. Et finalement, les contraintes que j’ai quittées dans l’entreprise, je les retrouve, dans mon cabinet au quotidien. Qui ne s’est jamais posé la question suivante en regardant un agenda « non plein »… Comment je vais réaliser mon CA, ce mois-ci ?

Et cette charge mentale est toujours présente, dans nos professions, même quand ça marche bien ! Quand le carnet de réservation est plein, c’est la phrase suivante qui apparait « Oui, mais là c’est trop ! Je n’ai le temps de rien …. » et la charge mentale est transférée, ailleurs, mais elle est toujours là… Et ajoutez les moments où nous devons faire notre 2035… (Vive les impôts !) Puis payer nos charges… Et hop la musette est pleine dans tous les cas.

Que ça marche ou non, la charge mentale pour un travailleur indépendant est toujours présente. Et le temps passant, les jours succèdent aux jours, et tous les matins, en arrivant dans notre bureau, nous nous retrouvons avec notre charge mentale,

Si en plus vous êtes « loin de chez vous » parce que vous êtes expatrié(e)s alors le poids augmente tout seul sans que nous nous en apercevions…

Puis un matin nous constatons que nous sommes avec un tas de tâches à faire et que nous commençons à procrastiner… Alors que nous sommes « motivés », nous faisons un métier qui a du sens, nous sommes connectés à nos valeurs… mais nous ne faisons quand même pas ce que nous avons à faire, car nous n’avons pas d’énergie !

Ça vous est déjà arrivé ? Moi oui ! Alors je consulte mon KIT de survie, ce petit carnet rose, qui ne me quitte pas et je regarde la première page qui s’intitule « JUST DO IT » et là je vois la liste des choses qui me donnent de l’énergie instantanément. Et dans cette liste, il y a des trucs comme « passer un coup de fil à Létitia », qui est ma fille. Je vois aussi « appeler Jérémy, Ange, Valentin, PJ (Pierre-Jean) et Lou » qui sont mes fils. Je vois aussi « appeler Valérie »… Puis une série de choses comme « Marcher 30 minutes dans la forêt de Montmorency » ou « aller à la pêche dans l’Oise »…. Whouaouuuu…. Quand je pose une de ces actions… En rentrant au cabinet, je suis vraiment en forme et je reprends mes tâches quotidiennes….

Je constate que dans ces tâches il y a des tâches de socialisation, dont cette tâche élémentaire : « causer avec un être humain, sympa… » Et là j’ai eu une idée… Et si j’organisais de manière informelle, un ou deux petits-déjeuners par semaine de 8:30 à 9:00 (car je commence à travailler à 9:00…

Nous en avons parlé avec Valérie, et c’est parti ! Tous les mardis RENDEZ-VOUS à 8:30 pour un petit déjeuner ensemble, facile non ? Eh bien non ! Car Valérie est dans le sud de l’Espagne et moi à Saint-Prix… Et si nous faisions ça par téléphone ? C’est facile, mais on ne se voit, et ce n’est pas pareil ! Et si nous faisons cela par Zoom (Visioconférence) puisque nous avons l’habitude d’utiliser ce mode de rencontre…

Alors c’est parti ! Nous avons commencé… Et ça marche ! Je retrouve de l’énergie… Valérie est remise en action… Et si vous veniez partager ce moment avec nous le mardi ? Et si nous trouvons cela chouette, nous pourrons passer à deux fois par semaine… Pourquoi pas ?

Prendre un café ensemble le mardi matin à 8:30 ça vous tente ? Parler de choses et d’autres, un peu comme à la machine à café dans l’entreprise, pas de discussions obligatoires… C’est l’auberge espagnole, tu y trouves ce que tu apportes…

Si ça vous tente, c’est facile, envoyez-moi un mail,  je vous envoie l’invitation pour le mardi. Juste un programme à installer sur votre téléphone ou tablette, ou PC ou Mac….  C’est fun et c’est un bon moyen de se recharger en énergie, sans faire de longs déplacements. Pas d’engagement, vous venez quand vous voulez…. Vous restez 5 minutes, 15 minutes… ou 30 minutes… C’est comme vous voulez ?

Vous êtes travailleur indépendant ? NE RESTEZ PAS SEULS !