Frappe le ciel, écoute ton coeur.


lever de soleil cebreiroJe viens de faire aujourd’hui l’expérience d’une merveilleuse aventure liée à un koan. Fabrice Midal a écrit un livre sur son expérience de 25 ans de méditation, qu’il a intitulé : « Frappe le ciel, écoute le bruit. » Le titre m’a intrigué, comme je suppose il a intrigué un certain nombre de mes amis. Peut-être que vous aussi vous avez été intrigué, par ce titre.

Dans son livre il explique le titre est un koan. C’est un poème japonais qui ouvre vers la réflexion. Ce genre de texte ne veut pas toujours dire quelque chose, à notre conscient, mais nous laisse voyager sur les chevaux de notre inconscient. Ces textes sont utilisés dans certaines écoles du bouddhisme Zen pour inviter à la méditation.

Comme vous le savez, pour certains d’entre vous, je médite chaque jour. C’est une méditation « laïque », que je pratique, puisque ceux qui me connaissent savent que je suis athée.Mais là n’est pas le sujet de ce post.

Cette simple phrase : « Frappe le ciel, écoute le bruit. » est restée en moi, comme un caillou dans ma chaussure, au début, car je me suis accroché à elle. Puis j’ai appris à l’accepter pour ce qu’elle est… Lisez l’article sur le ballon dans la piscine, si vous voulez vraiment comprendre mon vécu. J’ai mis longtemps à laisser flotter cette phrase, dans ma piscine personnelle, sans plus y prêter d’attention, et en restant présent au présent, autant que je le pouvais.

Ce matin, dimanche à 9:00, j’avais comme presque tous les dimanches un rendez-vous important avec ma radio préférée (France inter) et l’écoute d’une émission où je suis passé il y a 11 ans lorsque mon voyage vers Compostelle avec mes enfants Valentin, Pierre-Jean et Lou qui avaient à cette époque respectivement 15, 12 et 11 ans… Cette émission est restée toujours aussi intéressante sur des sujets toujours aussi divers avec un regard simple et sincère sur les choses, les lieux et les gens qui y vivent. Interception de ce dimanche matin traitait des cavités du sous-sol : « Cauchemar en sous-sol » est son titre. Je vous ai mis le lien si vous voulez écouter le podcast

À un moment, un des participants à l’émission parlait des mines de fer de Lorraine et indiquait : « Le principal danger vient du haut dans la mine, c’est le plafond. C’est pourquoi le mineur était équipé d’une baramine avec laquelle il frappait le plafond, et écoutait le bruit… On appelle cela sonder, le plafond… Voici un article bien fait sur ce travail de sécurité très important (en suivant le lien). Cette opération s’appelait aussi écailler le plafond.

Et revoilà le koan, qui prend de la vie instantanément !

Le danger vient d’en haut… Les gaulois craignaient que le ciel ne leur tombe sur la tête… Puis on a placé les dieux dans l’Olympe, puis au ciel… Le danger vient d’en haut… Dans la société ? En haut ? Le  roi tyran… Le père tout puissant… Voilà-t’y-pas qu’Oedipe fait son grand retour sur scène ?

Puis dans mon royaume personnel… En haut il y a … MON CERVEAU !!! Ma prison… Ma boite crânienne où je suis si souvent prisonnier…

Whouaouuuu… Quel voyage ! Merci petit koan… Je sais pourquoi je médite …. Pour être et rester libre ! Et vous ? Pourquoi ne pas essayer de vous libérer ce votre prison d’os, avec la clé en ivoire relié par un ruban rouge à votre coeur… (Boite crânienne, Dents, langue)… Allez plus loin et vous verrez sous la motte verte se trouve le filtre ultime (le foie et la vésicule biliaire) …

Frappe le ciel, écoute le bruit… En conscience… Pleine conscience… cela commence par descendre dans la mine… VITRIOL… »Visita Interiora Terrae Rectificando Invenies Occultum Lapidem » qui se traduit par « Visite l’intérieur de la terre et, en rectifiant, tu trouveras la pierre cachée »… La pierre philosophale des alchimistes…Étonnant non ?

Merci d’avoir partagé ce voyage avec moi…. À bientôt

 

 

 

 



Catégories :ACT, Actualité, Méditation de pleine conscience, Psychologie positive

Tags:, ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :