La souplesse psychologique : capital émotionnel au service du couple


Nous-camino1Vous connaissez les contes de fées ? Ça commence souvent par « Il était une fois… » et souvent cela termine par « Ils se marièrent et ils furent heureux et eurent beaucoup d’enfants… » Et… Dans la vraie vie, ce n’est pas comme cela : « Le vilain mari tue le prince charmant » comme le disait justement Claude Nougaro dans sa chanson « Une petite fille ». Vous pouvez écouter la chanson en bas de mon article, comme un clin d’oeil

Et oui la vraie vie ne s’arrête pas à la rencontre de l’autre, puis la découverte de l’autre, d’autant plus que notre environnement culturel pèse sur cette rencontre, puis sur notre vie commune. Le quotidien s’incruste dans chaque domaine de notre vie et le couple et l’intimité n’échappe pas à cette « humidité » ambiante.

PerspactiveEt nous alors ? Notre bonheur ? Comment s’en occupe-t-on ? Est-ce que le couple peut survivre à l’habitude ? À l’incompréhension de l’autre au quotidien ? À la course effrénée vers un bonheur illusoire et formaté ? Au manque de dialogue ? Mais est-ce que cela est inéluctable ? Car même au coeur de la relation intime, même quand l’épaisseur une feuille de papier ne sépare les conjoints, il y a une séparation.

En effet, notre intelligence est piégée à l’intérieur de notre corps. Notre intelligence, la partie de nous même qui règle les problèmes au quotidien, fait ce qu’elle peut pour régler les problèmes, mais … sommes-nous réellement conscients de notre pouvoir ? Sur quoi pouvons-nous agir ?

J’aime bien la phrase tirée des « Pensées pour moi-même » de Marc Aurèle : « Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l’être, mais aussi la sagesse de distinguer l’un de l’autre. »

Supporter ce qui ne peut être changé ? Hou la la ! Notre intelligence se rebelle et elle répond : « Que la toute-puissance m’habite ! Je peux tout ! » Or notre intelligence ne peut pas tout.

Bus ACTUn petit exemple : Un homme rencontre une femme dans l’intimité pour la première fois. Il apporte avec lui, sa vison du monde, son idée sur les rapports sexuels, son idée sur ce qu’est l’homme parfait, la femme parfaite…  Et la femme arrive aussi avec l’ensemble toutes les idées qu’elle a conçues alors qu’elle était seule, en discutant avec ses amies, en regardant la télé, en discutant avec sa mère et … pour les deux, un tas de questions se mêlent :

  • Ça va faire mal ?
  • Combien de temps ça doit durer ?
  • Est-ce que je vais avoir une érection correcte ?
  • Et si elle ne se ressent rien ?
  • Et s’il est brutal ?
  • Que faire ?

Et les intelligences respectivement essayent de trouver des solutions. Et comment régler un problème ? Le plus simple c’est de le supprimer ! Comment ? En l’évitant, ou alors en le repoussant. Et les problèmes commencent !

Il suffit d’un problème non réglé pour que la lutte intérieure commence… Pour l’homme et/ou pour la femme :

  • Suis-je impuissant ou éjaculateur précoce ?
  • Suis-je frigide ?
  • « Il FAUT que je me détende ! », mais comment faire ?
  • Je n’y arriverai pas…

6a00d834209e6353ef01538fc332d6970bEt le couple s’enferme dans un « non-dialogue » car comment parler de quelque chose dont on pense que cela doit-être « naturel » … Si cela ne marche pas naturellement c’est que je n’ai pas rencontré « l’âme soeur » et le mythe de « l’âme soeur » tue le couple silencieusement.

Alors on supporte dans le silence de vivre avec quelqu’un avec qui on va élever nos enfants… Sans plus se toucher… Mais on reste ensemble « pour les enfants » ce qui est pire que tout pour les enfants eux-mêmes… Alors quoi ? Divorcer ? Pourquoi pas ? Mais avant qu’avons-nous fait pour aller vers la vie que nous voulons vivre ?

Si on remettait les choses à leurs places ? La vie de couple c’est :

  1. La rencontre
  2. La découverte
  3. La vie quotidienne
  4. la séparation (la mort ?)

Or la phase 3 représente 98% de la vie du couple… Or le conte de fées ne parle que de la phase 1, rarement de la phase 2. Et sauf dans des cas très rares, la phase 4 est oubliée… Sauf dans Roméo et Juliette ou il y a eu phase 1 puis phase 4 directement… Est-ce cela que vous voulez vivre ?

Imaginez que l’on se focalise sur la phase 3. Que voulez-vous vivre au quotidien ? Qu’est-ce qui dépend de vous ? Acceptez-vous vos pensées ? Où êtes-vous dans la lutte ou dans l’évitement ?

Et si vous vous redonniez le pouvoir en prenant conscience réellement de la différence entre ce qui se passe « en vous » et ce qui se vit « à l’extérieur de vous » ?

Triflexe ACTJe vous propose, avec Brigitte (ma coach préférée) de vous accompagner dans cet univers autour d’un séminaire de 2 jours ou vous pouvez venir avec votre conjoint ou seul(e) pour travailler chacun sur :

  • La pleine conscience au service de votre souplesse psychologique
  • L’acceptation c’est à dire (ABCD) Accueillir avec Bienveillance, Consciemment et avec Douceur au lieu de (PIRE = Passif,Imposé, Résigné et Evitant)
  • Défusionner de ses pensées pour se donner le pouvoir d’agir et sortir de la lutte et de l’évitement
  • Définir et éclaircir vos directions de vie choisie
  • Poser des actions engagées vers ces directions de vie choisie
  • Découvrir que vous n’êtes pas simplement une machine à régler les problèmes…

Ensuite vous pourrez bénéficier d’un accompagnement individuel sur 5 séances de coaching en visioconférences (1 mois d’accompagnement)

Et le prix ?

  • 300 € pour le séminaire de 2 jours (Repas non compris) / 450 € pour un couple
  • 150 € pour les visioconférences (tarif individuel ou couple ensemble)
  • Soit un total de 450€ (me contacter pour les facilités de paiement)

Ça vous tente ?

  • Je prévois cela pour les 13 et 14 février 2016 (pour la Saint-Valentin) à Paris
  • Et à Rabat à une date non encore fixée pourquoi pas en février aussi ?

Vous voulez en savoir plus ou peut-être vous inscrire ? Remplissez le formulaire ci-dessous sans engagement.

Demande de renseignement

Publicités


Catégories :ACT, Actualité, Amour, Bonheur, Coaching, Coaching parental, Méditation en pleine conscience, Psychologie positive

Tags:, , , , , , , , , , ,

2 réponses

Rétroliens

  1. Occupez-vous de votre vie de couple ! Ça vous intéresse ? | Le blog du business coach
  2. Comment motiver qui ne l’est pas ? (5/10) – Thérapies brèves et Coaching en Val d'Oise.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :