Violence contre les femmes


stop-violences-femmesIl y a quelques temps… Je ne préfère pas préciser la date pour éviter les problèmes à la personne qui est l’héroïne malheureuse de mon aventure. Je prenais l’avion comme souvent pour le trajet vers le Maroc et retour. Cela se passait pendant le vol de retour, vers Paris CDG. Il y avait une femme qui est entrée dans l’avion avec des lunettes noires. Ce qui m’intriguait c’est que la lumière n’était pas très forte en cette période hivernale, le soir. Et je me suis dit des lunettes noires, le soir ? Tiens donc ?

Puis pendant le vol elle a ôté ses lunettes noires pour lire et j’ai vu son oeil, où plutôt le dessous de son oeil, cerné de noir, comme un boxeur qui aurait pris un coup. Or elle n’avait pas le gabarit d’un boxeur mais elle était assise auprès d’un homme qui lui avait des poings capables de marquer un si beau visage.

Tandis que le boxeur s’est endormi après le décollage, je me suis tourné vers elle et nos regards se sont croisés. je lui ai souri et j’ai aperçu dans ses yeux un gouffre profond de tristesse. Elle m’a répondu par un sourire. Un peu comme un réflexe des ses neurones miroirs tandis que j’étais tendu complètement vers les miens et, c’est là que j’ai senti passer une émotion qui ne m’appartenait pas j’ai senti comme une brisure en moi. Moi qui ne suis pas brisé et que rien jusqu’ici n’a pu briser. Mon empathie m’a transmis ce message de « jouet cassé ». J’ai montré mon oeil discrètement et j’ai regardé le boxeur qui dormait et elle a incliné la tête puis a replongé dans son livre pour que je rompe le contact.

C’est quand elle est allée aux toilettes tandis qu’elle passait près de moi que je lui ai tendu discrètement ma carte de visite en lui disant : « Ceci est ma carte de visite, si vous avez envie de parler à quelqu’un qui sait écouter, c’est mon métier, appelez-moi. Ne prenez pas cette carte si vous ne voulez pas et si vous la prenez sachez que cela ne vous engage à rien. »

Lorsque nous avons quitté l’avion je l’ai laissé passer et elle a incliné la tête en souriant, elle portait à nouveau ses lunettes. Puis je suis rentré chez moi et j’ai raconté cela à mon épouse, qui comme certains parmi vous le savent est responsable d’un service social. Et elle m’a dit : « Il y a un site à consulter sur ce sujet avec des vidéos très instructives pour des professionnels comme toi. C’est http://stop-violences-femmes.gouv.fr/« 

Je ne peux pas m’empêcher de mettre un lien vers la première video : MÉCANISMES DE LA VIOLENCE / REPÉRAGE / PRISE EN CHARGE : Professionnels, un rôle essentiel dans la lutte…par droitsdesfemmes

Et si tous les professionnels de l’accompagnement se donnaient la main sur ce sujet ? hein ? Aujourd’hui je suis triste, je me sens un peu impuissant… Et si elle ne m’appelait pas d’ici trois jours ? En France tous les 3 jours une femme meurt sous les coups de son conjoint…

Publicités


Catégories :Coaching, Coaching social

Tags:, , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :