Je ne connais pas l’avenir et c’est tant mieux !


sens obligatoireDans mon précédent billet « Une chance une malchance va savoir » je décrivais une histoire vécue avec mon épouse, où le hasard (ou autre chose, va savoir) nous avait favorisé.

Vous connaissez la stochastique ? C’est quelque chose d’imprévisible, d’aléatoire, et cela s’oppose à la notion de déterminisme. Et cela me convient bien ! @Hassan àa commenté mon billet en disant « On ne connaît pas l’avenir, et il faut être optimiste. » Et je dois dire que j’approuve cela à 200%.

Il y a quelques années, j’ai lu un roman de Robert Silverberg qui s’appelle « L’homme stochastique » où un homme spécialste du hasard et de l’aléatoire rencontre un certain Carjaval qui est voyant et qui perturbe sa belle organisation en lui donnant un aperçu de l’avenir.

Cela rejoint l’opposition entre le déterminisme où « Tout est écrit » et le libre arbitre où « Chacun fait des choix impliquant son propre avenir et donc peut le construire où en avoir l’illusion si on considère que c’est un être supérieur qui finalement le dirige par l’intermédiaire d’une partie « divine » qui serait aux commandes de l’être sans se laisser découvrir par celui qui est « habité »… Enfin nous nageons ici en pleine science fiction, où en pleine métaphysique c’est comme vous voulez.

Personnellement je préfère croire que j’ai les commandes même si ce n’est pas vrai dans les faits en permanence. Agir en « conscience ». Etre présent à ses choix. Faire des choix impliquant pour construire sa vie. C’est pour cela que je suis coach. Pour permettre à chacun d’avoir en face de lui quelqu’un qui va lui poser des questions sans préjuger de la réponse à venir. (j’y reviendrai un jour dans un autre billet).

Je vais vous raconter pourquoi j’ai fait ce choix un jour.

Lorsque que j’ai été atteins d’un cancer du colon en 1996. le médecin que j’avais en face de moi m’a dit la chose suivante :

« Si vous avez quelques choses d’important à faire, alors faites le maintenant car dans 3 mois ce sera trop tard ! »

Alors j’ai fait… J’ai fait… J’ai fait tout ce qui me semblait important à l’époque puis… Après mon opération et mes traitements, je me suis rendu à l’hôpital pour « mourir » et vous connaissez la suite ! Je ne suis pas mort ! Le médecin n’était pas un voyant extra lucide. LOL

Malgré tout sa phrase a eu un impact sur ma vision de l’avenir et je me suis mis à vivre comme si demain n’existait pas. (Voir mon article sur le Bonheur et réussite) et j’ai arrêté d’avoir des projets. Je ne me suis plus lancé dans aucune tentative de projet de plus d’une journée. Et cela a duré pendant 3 ans puis un jour j’ai pris conscience que cela pouvait changer car je n’étais pas mort et que la vie était la plus forte chez moi et que l’avenir n’est écrit encore. Seul le passé est écrit et encore … On peut le réécrire non ? Mais cela est une autre histoire… Qui s’écrira quand j’aurai décidé de le faire. Et j’ai donc repris le pouvoir sur ma vie… Puis… La vie enfin a repris ses droits.

Alors je ne connais pas l’avenir et c’est très bien comme ça je vais pouvoir écrire une nouvelle page. Et ce sera une page d’amour, avec mon épouse, mes enfants, mes petits enfants et …. VOUS !

Alors comment vous comment pensez-vous que votre avenir va venir ? Déjà écrit ? Vous le connaissez ? Quelle expérience avez-vous de ça ?



Catégories :Amour, Bonheur, Coaching, Psychologie positive

Tags:, , , , , , , , ,

4 réponses

  1. Personnellement, ce n’est pas « l’avenir » ou comme je préfère dire « le résultat de mes actions d’aujord’hui » qui fait tourner le moteur de recherche mais plutôt mon action face à chaque résultat quelqu’il soit. Je suis ce que je suis et j’apprends chaque jour à être. Mes attitudes en face de moi et je décide de continuer ou de changer de trajéctoire.
    J’aime la vie et ses surprises…les bonnes me donnent joie et les mauvaises à méditer et travailler sur moi…

    • Merci Khadija de ce partage.
      C’est toujours une boîte de comprendre le fonctionnement de celui ou celle qui veut partager avec moi.
      Pourquoi y aurait un avenir si ce n’était pour voir grandir le résultat de nos actes ?
      N’est ce pas ?

      • Tout à fait d’accord Pierre, mais j’ose insister sur le fait qu’il ne s’agit pas seulement de voir grandir son résultat, encore faut-il vivre avec et lui permettre de vivre dignement dans tous les sens sinon ça serait comme mettre au monde un enfant et l’abandonner et puis dire  » c’est le destin ».
        Merci à toi Pierre et je t’ai toujours dis que je ne te remercierais jamais assez.

    • C’est une chose de laisser vivre le résultat et de l’abandonner. Bien entendu je n’abandonne pas les enfants mais… Quand ils sont autonomes je les laisse partir.
      C’est vrai que pour moi le plus important c’est d’amener les résultats à l’autonomie. Savoir que les personnes et/ou les projets peuvent maintenant vivre sans moi c’est un moment qui me rend vraiment heureux.
      Ecoute la chanson de Florent Pagny « Savoir aimer » et tu comprendras réellement ce que je veux dire.
      « Aimer et savoir partir »….
      Je comprends ce que tu me dis tu parles de vivre avec et je parle de vivre sans… C’est ce qui fait la beauté de ce monde que des avis différents sur notre réalité du bonheur.
      Merci de cet échange … Je retourne en salle avec mes stagiaires. 🙂
      A bientôt

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :