Slow attitude V/S réseaux sociaux.


6a00d834209e6353ef017d3da2bf16970cJe viens de vivre l’accélération du monde dans les réseaux sociaux (Twitter) pas plus tard qu’hier c’est à dire. Il y a longtemps. Hier soir je veux supprimer un contact « gênant » sur LinkedIn. Un soi-disant révérend père machin qui veut faire un partenariat bizarre avec l’Amérique du sud et qui me semble vraiment lui aussi bizarre. Et … Plus de lien pour pouvoir le faire… Avant c’était en haut à droite de l’écran  de gestion des contacts et là rien…

Alors j’envoie un message à l’assistance technique de LinkedIn et j’envoie aussi un message sur Twitter. La réponse du service technique est très rapide ! Quelques minutes seulement, vraiment super pour moi. Et donc je fais le nécessaire sur mon réseau puis je reviens sur Twitter.

Entre temps malheureusement, je suis pris de vomissements pas sympas du tout et je suis « la tête dans le seau » pendant quelques heures… ce n’est pas vraiment un moment agréable…

Je reviens donc sur Twitter et je vois que mon ami Luc (@LucBizeul) m’a lu et …  répondu, et je lui indique que ça y est je suis « sauvé »… Et je vais me coucher !

Et ce matin… Je lis ma timeline et … Je m’aperçois que @Zetmii lui aussi m’a répondu et je lui envoie un merci laconique puis je lis le message suivant qui n’est plus d’actualité… du même @Zetmii… Nous avons un échange très, comment dire « vivifiant ».

Pourquoi ? Simplement parce que le temps ne s’arrête pas sur Twitter… Il est toujours 12:00 quelque part sur la Terre car celle-ci tourne 😦 Dommage non ? Même plus le droit d’être malade ?

Et vous me connaissez après l’avoir envoyé se faire voir ailleurs… J’ai bien ri de sa réaction et … de la mienne ! Car finalement, c’est vachement bien, que nous ayons eu cet échange vivifiant car maintenant, je sais que c’est un être humain. Un vrai être humain, avec ses qualités et ses défaut. Et ce n’est pas seulement un « bot ». Non, ce n’est pas un programme automatique. Il y a de l’humanité, derrière tout cela.

Et alors ? (Vous pouvez suivre notre échange en allant sur ma page Twitter )

N’oublions pas un de mes adages préférés :

« Là où il y a de l’homme, il y a de l’Hommerie ! »
Vous mettez ce que vous voulez derrièere les mots que vous ne connaissez pas…;) 

Et hop ! Et la conclusion dans tout ça ?

La slow-attitude n’est pas si mauvaise que ça, finalement. On peut toujours prendre de la hauteur et s’éloigner de la vitesse quand on le décide. Et comme l’écrivait Viktor Frankel

« Entre le stimulus extérieur et la réponse que nous donnons nous avons toujours la liberté de choix.« 

J’ai lu l’article édifiant de Cerveau & Psycho sur le sujet et qui est édifiant sur notre gestion du temps. Pourquoi faites-vous les choses ? Parce qu’elles sont importantes ou parce qu’elles sont urgentes ? Aujourd’hui la tendance est : URGENCE !!! Mais qui dit « urgence » dis « Monde de la demande extérieure » et cela nous éloigne de notre « essence ». Et vous ? Comment gardez-vous votre liberté ? Savez-vous vous poser malgré la vitesse ? Le Temtalitarisme (Totalitarisme du temps) et vous, comment ça se passe ? Savez-vous prendre le temps ?

Que de questions !

 

 

Publicités


Catégories :Actualité, Bonheur, Coaching, Coaching social

2 réponses

  1. Vous avez bien raison de prendre la gravité et la pesanteur de l’urgence avec légèreté… Face aux injonctions cinétiques, au Total Dynamitarisme, l’hommerie et l’humanitude limacent et escargotent lentement mais sûrement… Garder sa liberté ? Se poser ? Le temps, on le prend parce qu’on sait le laisser de côté…

Rétroliens

  1. Slow attitude V/S réseaux sociaux. | hodographies

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :