Nos résolutions en 2014. Je nous souhaite… (2ème partie)


6a00d834209e6353ef0168ebf54e29970cEt voilà, ouf ! C’était pas gagné d’avance mais nous y sommes arrivés !

2014 l’année du bonheur.

Quand j’avais 12 ans en 1970, je rêvais de l’an 2000.

  • Je rêvais d’une civilisation où les guerres n’existerait plus.
  • Je rêvais d’une vie où l’on pourrais rester en bonne santé pendant 100 ans au moins.
  • Je rêvais d’un climat régulé, par la météo.
  • Je rêvais de voitures volantes en location.
  • Je rêvais en dinde en tube.
  • Je rêvais de voyage dans l’espace.
  • Je rêvais d’une vie où le travail serait fait par des robots et où les humains seraient toujours en vacances

Et en 2014 ? Je croyais que mes enfants partiraient sur la lune, sur mars, où plus loin encore.

Puis les années se sont succédées pour me rappeler que le rêve n’est pas la vie, bien qu’il en fasse partie.

Aujourd’hui je vais allègrement vers mes 56 ans, malgré les aléas de la vie, le décès d’Elise, ma première épouse, le décès de Pierre-Simon, mon cinquième enfant, et mon cancer en 1996. Bien-sûr il y a eu d’autres décès, et d’autres naissances…Les naissances de Jade et Nayerie en 2012, puis en 2013, Ambre est venue nous rejoindre sur terre.  Certains sont nés et d’autres nous ont quittés.

2014 serait l’année de tous les dangers, pour certains ? Mais pour qui ? Pour les entreprises et donc pour les salariés ? Pour les chômeurs ou pour les gouvernants ?

Et si 2014 était l’année de tous les espoirs ?

  • L’espoir de vivre une vie en paix pour ceux qui veulent sortir de leur état de guerre.
  • L’espoir de vivre une vie simplement pour ceux qui viennent de passer sur la table d’opération.
  • L’espoir de plus d’optimisme pour ceux qui s’y mettent aujourd’hui pour des raisons de bien-être. (Et oui l’optimisme fait du bien à celui qui le pratique)
  • L’espoir de plus de bonheur parce que nous aurions décidé de mettre au centre de notre vie notre essence (et pas celle de la pompe)

Alors voilà, ce que je nous souhaite :

  1. Découvrir quelles sont nos forces personnelles.
  2. Les mettre en oeuvre chaque jour, dans tous nos domaines de la vie, pour augmenter notre niveau de bonheur individuel et collectif.

Comme je vous l’ai indiqué dans mon dernier article de l’année dernière, j’ai fait le premier pas.

Aujourd’hui je passe à la suite :

  1. Reprendre mes études et mes recherches autour de la psychologie positive. Retourner sur les bancs de la Fac ? Pourquoi pas !
  2. Ecrire un article (au moins) par semaine sur mon blog (C’est un engagement facile à tenir ?)
  3. Dire aux gens que je côtoie, combien je les aime.

Et vous ? Vous avez décidé quoi ?

Bon allez je commence aujourd’hui car j’ai écris un article et je vous dis (à vous ceux qui prennent le temps de lire ce blog…)

JE VOUS AIME

Publicités


Catégories :Actualité, Amour, Bonheur, Coaching, Psychologie positive

Tags:, , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :