Montez votre compétence et le plaisir vient


6a00d834209e6353ef017c316ec873970bVous connaissez des gens, voire certaines fois, vous en faites partie, qui disent : « Je n’aime pas faire ça ». Posez leur la question suivante : « Et quel est le degré de compétence que tu as atteins dans ce domaine ? ».

En d’autre terme, vérifiez que la personne sais de quoi elle parle réellement. Souvent l’incompétence dans un domaine s’associe avec le déplaisir. Et la réciproque est vraie.

Je vais vous donner un exemple, tirer des discussions avec ma fille (avec son accord bien-sûr).

Ce matin nous avons été passer un moment à la piscine, avec ma fille et ma petite-fille.

Pour ma petite fille ce fut une initiation au petit bain dans les bras de Papidoux (moi-même) pendant que ma fille nageait dans le grand bain, puis nous avons inversé et j’ai été nagé quelques longueurs pendant que ma fille et sa fille jouaient dans l’eau.

En sortant de la piscine, ma fille me dit :

  • Tu vois aujourd’hui quand je nage je prends du plaisir, je nage vite et longtemps. Il m’arrive même de prendre du plaisir à enseigner aux débutants comment avancer dans le plaisir et l’efficacité.
  • (Moi) Je me souviens quand tu es arrivée à Saint-Maixent-l’Ecole, ce n’était pas le cas.
  • (Elle) Non, effectivement je mettais plus de 3 minutes à faire 100 mêtre et c’était la galère ! Puis j’ai eu un accident et le médecin a précisé que le seul sport possible était la piscine, alors pour ne pas perdre complètement la forme. J’ai du me résoudre à y aller plus souvent. Puis j’ai demandé aux anciens leurs trucs, comment nager vite, comment respirer, comment…
  • (Moi) Oui tu leurs a demandé de te former, c’est ça ?
  • (Elle) C’est ça ! Et plus je suis monté en compétence et plus c’était facile et plaisant… D’ailleurs aujourd’hui je recommence avec la course à pied ! Et je commence à aimer ça !
  • (Moi) (LOL) J’ai vu tes performances sur Facebook !
  • (Rire collectif)

Ce dialogue est seulement un exemple, et dans mon métier (je vous rappelle que je suis coach), J’ai pu souvent constaté que la même chose se produit dans divers domaines…

6a00d834209e6353ef017c316ec92f970bMême dans le domaine de la nourriture, car le goût s’éduque… Je pourrais vous raconter comment j’ai commencer à apprécier la nourriture d’Afrique sub-saharienne, alors que je n’y connaissais rien… et donc je n’aimais pas !

Rappelez-vous de ça quand vous n’aimez pas quelque chose. Posez-vous la question : « Je n’aime pas en toute connaissance de cause ou bien est-ce parce que je ne maîtrise pas le sujet ? »

Est-ce pareil dans le couple ? Pourquoi pas ? Réflechissez-y un peu…

Ensuite vous pouvez vous redonner le choix, un vrai choix … celui que l’on fait non pas parce que l’on a peur de ce que l’on ne connaît pas mais un choix en toute connaissance de cause !

Mais qu’est-ce que vous voulez vraiment ?

Bien à vous



Catégories :Actualité, Coaching, Formation, Handicap

Tags:, ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :