La pensée positive versus la réalité


6a00d834209e6353ef014e5fc38607970cJe viens d’avoir un échange avec un ami sur la pensée positive. Il en arrivait à opposer la pensée positive avec le principe de réalité. Je me suis dit que ceci pouvait bien faire l’objet d’une planche, oups pardon je ne suis plus étudiant…gnan gnan… 😉

Celui qui planche c’est l’artisan qui écrit ses plans sur une planche parce qu’il n’a pas de papier ou celui qui présente un travail dans le cas d’étudiant… 😉 Je ne considère pas cela comme un travail (au sens étymologique tu terme qui donne un truc genre torture…) c’est un vrai plaisir de partager avec vous.

Tout commence par : « Pour moi le printemps c’est le renouveau de la nature » et pour cet ami c’est « Les expulsions vont recommencer ». J’ai raison et… il a raison ! Mais cela n’avance pas dans le débat, bien-sûr !

Il me dit « C’est bien ton truc de pensée positive mais il ne faut pas oublier la réalité. » Bien entendu SA réalité à lui c’est d’associer le printemps avec les expulsions et le printemps c’est aussi le renouveau de la nature. Donc deux associations qui s’oppose émotionellement.

  • La mienne de réalité c’est d’associer le printemps avec le renouveau de la nature. Point barre. J’associe les expulsions avec le vote que je vais faire aux prochaines élections. Sans entrer dans un débat politique ici car ce n’est pas le sujet.

 Nous avons ici des principes de la PNL qui se trouvent vérifiés :

  • La carte n’est pas le territoire
  • Nous créons notre carte du monde par omission, distorsion et généralisation

C’est génial, non ? Ça marche ! Ouf… La PNL (Programmation Neuro Linguistique ce n’est pas que du bidon…) Un autre principe de la PNL est que nous pouvons associer un état interne avec un comportement externe (et même certains processus internes) et cela s’appelle un ancrage (cf les madeleines de Proust)

Voilà pourquoi je CHOISI d’associer le printemps avec le renouveau de la nature et c’est tout !

  • Et bien j’ai choisi que chaque fois que j’entends le mot printemps je ressens de la joie et du courage. Le printemps pour moi c’est un redémarrage ! Un nouveau départ !
  • Lorsque j’irai voter, l’année prochaine un autre ancrage se déclenchera… Et là nous verrons bien si la pensée positive s’oppose à la raison 😉

Viktor Frankl écrivait :
« Entre le stimulus extérieur et la réponse que l’on donne nous avons la liberté de choix »

Je terminerai par ces phrases qui dirigent ma vie :

  • Ce n’est pas parce que j’ai raison que les autres ont tord
  • Ce n’est pas parce que les autres ont raison que j’ai tord

Et pour finir donc :

Nul besoin de monter à l’autre que son chemin est mauvais
pour se prouver que le sien est bon !

Je reste persuadé que la pensée positive n’est en rien opposée à la réalité et c’est pour cela que j’ai choisi d’utiliser l’Appreciative Inquiry dans mes accompagnements en Coaching.

Publicités


Catégories :Appreciative Inquiry, Coaching

Tags:, , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :